Dans quel but et comment est censé se dérouler une mission de diagnostic avant travaux ?

Les travaux entrepris sur les biens immobiliers peuvent comporter des risques entraînant de lourde conséquence sur la santé des ouvriers mais aussi sur l’environnement. Réaliser un diagnostic avant travaux permet de prévenir de tous ces dangers.

Le but du diagnostic avant travaux est de :

  • protéger la santé des travailleurs sur le chantier,
  • protéger la santé des occupants restants à proximité du chantier,
  • assurer la protection des personnes qui pourraient passer à proximité du chantier,
  • répondre à ses obligations en tant que responsable du bien et respecter la réglementation mise en place dans le CSP (Code de la Santé Publique).

Quelles sont les étapes à respecter pour la réalisation d’un diagnostic avant travaux ?

1. Soumission du bien à un projet de travaux:

Avant de commencer les travaux il faut définir le type de projet concerné par les travaux. Il peut s’agir d’un simple rafraîchissement, d’une modernisation du bien ou encore une modification des espaces du bien, etc.

2. Délimitation de la mission à effectuer :

Il est important de connaître l’étendue des travaux souhaités : une seule pièce du bien, quelques pièces contiguës ou parsemées, un étage, une partie imposante du bien, le bien entier, etc.

3. Définition du type de travaux à entreprendre :

Les travaux peuvent toucher différents types d’interventions et de professionnels du bâtiment : peinture, modification du plan existant du bien, remplacement ou installation d’un matériel, restructuration complète, etc.

4. Mise en place du programme des travaux :

L’établissement du programme détaillé des travaux comprend :

  • les informations de déposes : matérielles, mobiliers ou éléments structurels (revêtements de sols, muraux, faux plafonds, conduites, cloisons légères, etc.)
  • les renseignements de percements : créer ou modifier une ouverture, abattre un ou plusieurs mur(s) en partie ou complètement, creuser des tranchés, créer ou modifier des trémies, carotter des sols des murs ou des plafonds etc.
  • la définition des différents chocs et/ou vibrations possibles ainsi que leurs conséquences sur le bien ainsi que sur les personnes
  • la liste des différents corps de métiers qui interviendront sur le chantier
  • la rédaction d’une liste de répartition des tâches entre les différents corps de métiers présents sur le chantier

Il n’est pas facile de savoir quel diagnostic réaliser, c’est pourquoi, nous vous proposons un questionnaire qui va vous permettre de choisir le diagnostic adapté à vos besoins.

Pour en savoir plus, cliquez ici !